Accueil » Blog » Lapin » Mon lapin vit dehors : quelle installation prévoir dans le jardin ?
Lapin nain dehors dans le jardin

Mon lapin vit dehors : quelle installation prévoir dans le jardin ?

5 Juil, 2020 | Lapin

Vous aussi vous avez craqué pour cette petite bouille attendrissante qu’ont les lapins et vous avez décidé d’en ramener un (ou plusieurs) à la maison ? Si pour certains propriétaires, il est hors de question d’installer leur lapin dans le jardin, pour d’autres, cette idée fait son petit bonhomme de chemin. C’est vrai ça, le lapin n’est-il pas à la base un animal rustique, un animal de ferme qui fut élevé à l’extérieur pendant des siècles ?

En effet. La petite nuance, c’est qu’avec le temps, le lapin est passé d’animal « de consommation » à animal de compagnie. Au gré des croisements, le lapin de ferme a laissé la place aux races de lapin plus petites. D’un animal rustique aux instincts de lapin sauvage, le lapin domestique est devenu plus fragile, totalement dépendant de son propriétaire.

Il n’en reste pas moins qu’il est tout à fait possible de faire vivre votre lapin dans le jardin. A certaines conditions. Parmi celles-ci : demander conseil à un vétérinaire avant de vous lancer dans ce projet et installer votre lapin dans un abri correctement aménagé et sécurisé. Mais comment bien s’y prendre ? On regarde tout ça dans cet article !

Un abri adapté et bien aménagé ne suffit pas. Découvrez aussi quels sont les accessoires et les jouets pour lapin dont vous avez besoin.

Un lapin qui vit à l’extérieur toute l’année peut-il être heureux ?

Oui parfaitement ! Les vétérinaires du site Wanimo le confirment. Mais encore une fois, il faut prendre certaines précautions :

  • Si votre lapin n’a jamais vécu à l’extérieur, il faudra l’acclimater progressivement. Le lapin n’aime pas les changements de températures brusques ;
  • Son abri devrait garder une température intérieure constante, idéalement entre 15° et 20°C ;
  • Si vous vivez dans une région où il peut faire très chaud et/ou très froid, il faudra redoubler de vigilance pour protéger votre lapin des températures extrêmes ;
  • Il est indispensable que votre lapin soit en bonne santé pour vivre heureux dans le jardin. D’où l’importance de faire un check chez le vétérinaire au préalable et d’en profiter pour lui demander conseil ;
  • Notre ami aux grandes oreilles est un animal sociable. Si vous ne pouvez pas passer beaucoup de temps avec lui dehors, il deviendra vite malheureux. Vous prévoyez d’adopter un lapin et vous souhaitez l’installer dehors à l’année ? Alors il aura besoin de compagnie : prévoyez directement l’adoption d’un autre lapin si vous n’avez pas d’autres animaux avec lesquels votre lapin pourrait cohabiter en toute sécurité.

Les lapins craignent davantage les fortes chaleurs que le froid. Un aménagement de leur enclos et de leur abri est indispensable en été. Voir l’article : Enclos extérieur : comment protéger mon lapin de la chaleur en été ?

La plupart des races de lapins peuvent passer l’hiver à l’extérieur sans danger.
Découvrez quelles sont les précautions à prendre en automne ou en hiver, avant que les journées commencent à raccourcir et qu’il fasse de plus en plus froid !

Lapin roux en liberté

Quel abri extérieur aménager pour que mon lapin soit confortable dehors ?

Combo gagnant : clapier + abri de jardin + enclos sécurisé

Un lapin a besoin de liberté de mouvement. Pour rester en bonne santé, il doit pouvoir se dégourdir les pattes, courir, faire des bonds quand il le souhaite.

Hors de question toutefois de lui offrir tout le jardin comme terrain de jeu. La curiosité est un vilain défaut dont dispose la plupart des lapins. Il pourrait rapidement grignoter des plantes toxiques, se faire attraper par un prédateur, ou carrément s’échapper de votre propriété.

Il lui faut donc un enclos sécurisé et de taille adaptée pour qu’il puisse s’y détendre tranquillement.

En ce qui concerne l’abri, il est impensable de ne prévoir qu’un clapier. Celui-ci serait beaucoup trop exposé aux intempéries et n’offrirait pas un environnement assez calme pour que votre lapin reste en bonne santé.

Dans une démarche de valorisation du bien-être animal, il est absolument déconseillé de faire vivre votre lapin dans un clapier fermé (ou une cage), même si vous lui offrez quelques moments de liberté dans la journée. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez l’article Cage et clapier : inadaptés pour les lapins publié par Marguerite & Cie, association oeuvrant pour la protection et la reconnaissance du lapin de compagnie.

L’installation idéale, que l’on voit déjà beaucoup au Royaume-Uni et en Allemagne, consiste à installer le clapier dans un abri de jardin (comme celui-ci par exemple), attenant à un enclos. A l’intérieur de l’abri, la porte du clapier est gardée ouverte en permanence (au moins la journée). Celle de l’abri est ouverte le matin et fermée le soir.

Ainsi le lapin a un « coin douillet », calme et sécurisé (le clapier), dans un habitat sec, protégé des intempéries et des changements de températures (l’abri de jardin). La journée, la porte de l’abri de jardin est tenue ouverte pour qu’il puisse avoir accès à son enclos, lui aussi sécurisé, et aménagé d’accessoires et de jouets pour qu’il ne s’ennuie pas. Dans une logique de durabilité, il est préférable d’opter directement pour un abri de jardin de qualité supérieure, et, bien entendu, il est essentiel que ce dernier soit assez grand pour que le lapin ait assez d’espace pendant la nuit (ou en tout cas quand la porte de l’abri est fermée).

Un grand enclos oui mais avec de la compagnie !

Rappelez-vous que même si votre lapin dispose d’un grand abri et d’un grand enclos avec tout un tas de jouets à sa disposition, il s’ennuiera s’il passe ses journées tout seul. Passez du temps avec lui plusieurs fois par jour (pas seulement pour le nourrir) est indispensable – et ça fait partie du jeu non ?

Bien entendu beaucoup d’entre nous ont des journées de travail déjà bien chargées. Dans ce cas, je le répète, il faudra prévoir de la compagnie à votre petite boule de poil. Le lapin peut cohabiter avec d’autres animaux, mais ce n’est pas sans risque et cela demandera beaucoup d’attention de votre part, surtout au début. La solution la plus simple est d’accueillir un deuxième lapin (castré ou stérilisée) de préférence de même taille.

Envie de faire vivre votre lapin avec d’autres animaux ? Découvrez les risques et les précautions à prendre avant de vous lancer dans la cohabitation lapin et poules.

Lapins se reposant à l'extérieur dans l'herbe

Le clapier comme « terrier »

Je me permets de répéter que si vous souhaitez maximiser le bien-être de votre lapin, le clapier doit être uniquement utilisé comme un abri dans un plus grand abri, c’est-à-dire un endroit douillet où le lapin prendra plaisir à se reposer, à l’intérieur de son environnement dédié. Dans cette configuration, le lapin n’y est pas enfermé mais y va quand il le souhaite en journée. Un peu comme un pseudo-terrier.

Bien entendu, pour la nuit, le clapier est l’option idéale pour que le lapin dorme confortablement et en tout sécurité (la porte du clapier fermée si nécessaire).

Dans tous les cas, il est nécessaire de prendre en considération plusieurs points importants pour bien choisir et installer le clapier de votre lapin. Le magazine Rustica en avance quelques-uns :

  • Le clapier doit être assez grand pour que votre lapin puisse se coucher et se mettre debout confortablement. Soyez vigilant si vous adoptez un lapin qui n’a pas encore atteint sa taille adulte 😉
  • Bien entendu, il doit être confortable et bien équipé : sol recouvert de litière pour plus de confort, de préférence à 2 étages pour plus d’espace (s’il vous arrive de devoir laisser votre lapin enfermé quelques heures). Auquel cas une mangeoire, un abreuvoir et un râtelier à foin devront être également installés dans le clapier. Certains clapiers vendus sur internet réunissent tous ces critères.

Pour garantir une bonne hygiène à votre lapin et à son environnement, il est recommandé d’installer un coin « petits besoins » dans son abri. La meilleure option est d’installer un bac à litière et une litière adaptée. Litière pour lapin : comment choisir la bonne ? C’est l’article qui vous explique tout à ce sujet.

Un clapier à l'intérieur avec un parcours herbeux
Un exemple parfait de l’utilisation idéale d’un clapier, avec un grand espace et de l’herbe autour.
Source photo : Kaninchenwiese.de
  • L’aménagement du clapier en lui-même dépendra de l’ensemble de votre installation. Si votre clapier est à l’intérieur d’un plus grand abri, vous pouvez tout à fait prévoir le clapier pour « l’espace repos » et installer les accessoires dans l’abri de jardin.
  • L’air et la lumière doivent rentrer naturellement. La plupart des clapiers possèdent une porte grillagée à cet effet.
  • Dans le cas où vous déplacez votre clapier à l’extérieur de l’abri de jardin, veillez à le placer à l’abri des courants d’air, protégé du vent, de la pluie, et de l’humidité. Offrir de l’ombre à votre animal est également vital, surtout en été.
  • Enfin, le lapin a une ouïe extrêmement développée – installez-le dans un endroit calme.

Si vous prévoyez de suivre ces recommandations et d’installer le clapier à l’intérieur d’un abri de jardin, vous n’aurez pas réellement à choisir entre clapier en bois ou clapier en plastique. Les deux matériaux conviendront puisqu’ils ne seront pas exposés aux aléas météorologiques.

Notez tout de même que le bois est le matériau qui offre la meilleure inertie thermique. Il reste plus frais en été et plus chaud en hiver.

L’enclos à lapin

Vous l’aurez compris, le clapier peut tout à fait faire partie de l’environnement de vie de votre lapin. C’est un endroit sécurisé et calme dans lequel il vient se ressourcer.

Mais son environnement de vie ne peut s’y limiter. Votre animal a besoin d’espace pour s’épanouir. A vous d’imaginer et de mettre en place une installation complète en fonction de vos envies, de vos projets, et de vos contraintes. Dans tous les cas, celle-ci devra inclure un enclos sécurisé, aménagé, et de taille adaptée.

Vous ne savez pas comment vous y prendre pour choisir le bon enclos pour vos lapins ? Alors rendez-vous sur la page dédiée aux enclos extérieurs pour lapin. On y parle critères de choix et sélection de produits.

Lapin dehors qui se cache
Les lapins adorent les « cachettes ». N’hésitez pas à en disséminer plusieurs dans leur enclos.

Il existe une offre très large d’enclos à lapin sur internet, vous aurez l’embarras du choix. Qu’il soit en bois ou en métal, en forme de pyramide ou rectangulaire, veillez à différents points :

  • L’enclos doit disposer de points d’ombre. S’il est impossible d’apporter de l’ombre naturelle, installez une couverture ou une bâche sur une partie de l’enclos ;
  • Préférez toujours un enclos fermé sur la partie du dessus. Si les chances que votre lapin saute par-dessus la clôture de l’enclos sont faibles (mais pas nulles !), un grillage sur le dessus de l’enclos permet surtout de garder les prédateurs à distance ;

Lire l’article : comment bien aménager et sécuriser votre enclos à lapin

  • L’herbe est le terrain le plus confortable pour les pattes du lapin. Si vous le pouvez, offrez lui ce petit « luxe ». Dans ce cas, veillez à ce que l’herbe ne soit pas traitée et qu’il n’y ait pas de plantes toxiques. L’enclos devra être également entouré d’un grillage enfoncé sur une profondeur d’au moins 40 cm – et oui, le lapin aime creuser ! (et le renard aussi).

En fonction de la configuration de votre terrain, il vous sera peut être difficile d’annexer un enclos directement à votre abri de jardin. Sachez qu’il existe des tunnels de connexion d’enclos pour lapin qu’il est possible d’installer entre deux enclos. En plus d’offrir plus de possibilités de configuration, les tunnels font partie des jeux préférés des lapins 🙂

Quelle est la superficie d’enclos idéale ?

3m2 minimum par lapin est un bon repère. L’association allemande Kaninchenwiese, spécialisée dans la protection du lapin domestique, conseille 6m2 minimum pour 2 lapins, puis 20% de surface en plus par lapin supplémentaire.

Lapin allongé dehors dans l'herbe

La cabane de jardin comme abri pour lapin

Si vous faites partie des chanceux (ou chanceuses) qui ont l’âme bricoleuse, vous avez l’opportunité de concevoir un abri sur-mesure pour votre lapin, qui correspond pile poil à vos envies et à vos contraintes.

Si ce n’est malheureusement pas le cas, pas de panique. Tournez-vous vers les abris de jardin vendus dans les grandes enseignes de bricolage ou sur internet.

J’ai écrit tout un guide d’achat sur le sujet pour vous aider à bien choisir l’abri de jardin pour vos lapins 🙂

En ce qui concerne le choix et l’installation de l’abri de jardin :

  • Choisissez bien dans quelle partie de votre jardin installer l’abri. Il est extrêmement important que l’abri dans lequel vit votre lapin toute l’année reste sec, isolé des courants d’air et des intempéries.
  • En bois ou en plastique, l’abri doit être isolé du sol (par une dalle en béton par exemple) pour être mieux protégé de l’humidité.
  • Il doit également posséder au moins une fenêtre afin que l’air et la lumière circulent à l’intérieur.
  • Dans l’idéal, préférez le bois au plastique ou à la résine polypropylène. Au-delà de l’aspect écologique, son inertie thermique est bien meilleure. Un abri en bois offrira plus de confort à votre animal.

Une fois votre cabane à lapin montée, reste à l’aménager ! Les lapins n’exigent pas beaucoup d’accessoires, mais le peu dont ils ont besoin est essentiel :

  • Une mangeoire ;
  • Un écuelle pour l’eau ;
  • Un râtelier à foin ;
  • Un bac à litière (pour des raisons d’hygiène, il est préférable que votre lapin fasse ses besoins toujours au même endroit) ;
  • Des jouets.

Ce sont les accessoires de base. Bien entendu, la liste n’est pas exhaustive et chaque propriétaire pourra faire plaisir à son lapin en y ajoutant quelques arbres à friandises et quelques jeux.

Un lapin qui vit dehors peut aussi s’ennuyer

La sensation d’air frais sur ses longues oreilles ne rendra pas votre lapin plus heureux que s’il vivait en appartement. Un lapin qui vit en appartement avec de la compagnie et un environnement adapté verra ses besoins quotidiens bien mieux satisfaits qu’un lapin qui vit dehors, mais seul et sans rien pour le divertir.

Grand lapin allongé dehors dans l'herbe

Le lapin est un animal curieux et dynamique. Plutôt actif le matin et le soir, il aime explorer son environnement, jouer, se cacher, et faire le fou.

Il est donc essentiel de lui offrir de quoi satisfaire pleinement ces envies.

Peu importe l’installation que vous aurez choisi pour que votre lapin vive confortablement à l’extérieur, n’oubliez pas d’aménager son espace :

  • Disséminez des tunnels, des promontoires et des maisonnettes de différentes sortes dans son enclos et dans son abri ;
  • Eveillez sa curiosité avec tout un tas de jouets variés : des jeux de « réflexion », des jeux à mâcher, des jouets à renverser… Vous allez vite cerner la personnalité de votre lapin et savoir ce qu’il préfère !
  • N’hésitez pas à transformer le moment des repas en jeux également : jouet distributeur de nourriture pour les granulés, balle de rotin ou rouleaux de papier toilette remplis de foin, arbre à friandise… Laissez libre cours à votre imagination 🙂

On récapitule ?

Un lapin peut tout à fait vivre heureux à l’extérieur, dans le jardin. Cela nécessite toutefois des précautions et une attention toute particulière.

L’installation prévue pour accueillir un lapin dehors doit être spacieuse, comporter un espace intérieur sécurisé et confortable et un espace extérieur aménagé, protégé des différentes menaces extérieures.

Cela peut se réaliser à travers l’aménagement d’un abri de jardin qui comprendra un clapier ainsi qu’un enclos directement annexé ou connecté grâce à un tunnel de connexion.

Dans tous les cas, il faudra veiller à ce que le lapin ne soit exposé ni à des changements de température trop brusques, ni à des températures trop extrêmes. L’abri ainsi que l’enclos devront également être protégés des courants d’air et des intempéries.

Enfin, vivre au grand air ne remplace en rien la compagnie. Votre lapin a besoin de contact avec son propriétaire et idéalement, d’un contact constant avec un autre congénère.

Les livres et les sites internet sur le sujet vous aideront à poser les bases de votre projet et à offrir à votre lapin un environnement garantissant son bien-être. Mais c’est surtout en observant votre animal et en partageant de précieux moments avec lui que vous apprendrez à le connaître, et donc à adapter l’environnement de vie que vous lui offrez.

Information : cet article contient des liens d’affiliation clairement indiqués par cette couleur. Avant d’établir un lien d’affiliation, j’effectue des recherches afin de ne conseiller que des produits qui répondent au bien-être des animaux. Je privilégie également les produits de qualité, fabriqués de manière durable.

Si vous achetez un produit en passant par l’un de ces liens, je reçois une commission (à certaines conditions) de la part du site marchand. Vous avez trouvé ce site utile ? Passer par ces liens pour faire vos achats est le meilleur moyen de me le montrer !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez le guide d'achat spécial Portes automatiques pour poulailler

Articles classés par Animal

Inscrivez-vous à la Newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter mensuelle. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun des mails.

Pin It on Pinterest

Share This