Accueil » Blog » Lapin » Enclos extérieur du lapin en été : comment protéger son animal de la chaleur
Lapin curieux dans un enclos extérieur

Enclos extérieur du lapin en été : comment protéger son animal de la chaleur

22 Juil, 2021 | Lapin

Le lapin est un animal qui supporte mal la chaleur : à partir d’une température de 28°C, le lapin a de plus en plus de mal à réguler sa température corporelle, et le risque de coup de chaleur n’est plus négligeable.

A l’état sauvage, lorsqu’il fait trop chaud pour lui, le lapin se protège instinctivement en passant ses journées dans son terrier, au frais. Il ne sort qu’à l’aube et au crépuscule, quand les températures sont plus fraîches.

Le lapin domestique a conservé cet instinct : lorsque les températures commencent à être trop élevées, il cherche lui aussi naturellement un endroit frais pour se protéger. Mais il ne peut compter que sur son maître pour lui mettre à disposition de quoi se rafraîchir convenablement. Et malheureusement, il n’est pas rare que des lapins domestiques soient victimes de coup de chaleur en été.

Les propriétaires de lapins qui vivent toute l’année dehors doivent être encore plus vigilants que ceux dont les animaux vivent à l’intérieur. En effet, dehors, impossible de fermer les volets ou de mettre la climatisation : il faut trouver d’autres moyens pour proposer à son animal suffisamment de points d’ombre et de rafraîchissement.

L’objectif ici est bien évidemment de permettre au lapin de continuer à vivre confortablement et en toute sécurité dans son enclos et dans son abri extérieurs et ce, même en été.

Voici donc quelques conseils pour aménager l’enclos extérieur de votre (ou de vos) lapin(s) en été et ce, afin de le(s) protéger un maximum du soleil et de la chaleur.

Et si vous n’avez pas encore de parc, découvrez de précieux conseils pour choisir le bon enclos extérieur pour votre ami aux longues oreilles !

Assurez-vous que l’enclos extérieur de votre lapin dispose de plusieurs points d’ombre

C’est la première chose à faire lorsque les températures extérieures commencent à grimper : vérifier que l‘enclos extérieur du lapin dispose de plusieurs points d’ombre, et ce, quelle que soit l’heure de la journée.

Normalement, c’est déjà le cas, puisqu’il est indispensable que l’enclos dispose d’endroits ombragés, peu importe le moment de l’année. Mais il est préférable d’être trop vigilant.e que pas assez, et il peut être utile d’ajouter de nouveaux points d’ombre en été, à l’aide d’un parasol ou d’un drap blanc par exemple. Drap qu’il sera possible d’humidifier lors des journées caniculaires.

Il est également essentiel de veiller à ce que l’air circule dans l’enclos, pour éviter l’effet « chape de chaleur ». Un enclos à l’ombre mais sans un brin d’air sera presque aussi dangereux pour le lapin qu’un enclos au soleil : la température extérieure sera toujours trop élevée pour que l’animal puisse réguler sa température corporelle correctement.

Lapins se protégeant de l'ombre dans un tunnel en osier

En été, mettez à disposition de votre lapin des points de rafraîchissement variés

Afin d’aider votre animal à réguler sa température corporelle lorsqu’il fait trop chaud, vous pouvez placer dans son enclos et/ou dans son abri plusieurs points de rafraîchissement. Comme les points d’ombre, ils devront être accessibles à tout moment de la journée pour le lapin.

Voici quelques exemples de points de rafraîchissement faciles à installer, et qui permettront à votre animal de se rafraîchir un peu :

  • Poser au sol quelques dalles de carrelage, de céramique ou de pierre, éventuellement refroidies régulièrement (à l’aide d’eau froide par exemple) ;
  • Disposer plusieurs serviettes de bain humides, sur lesquelles le lapin pourra s’installer quand il le souhaite ;
  • Placer une ou plusieurs « bouillotte(s) froide(s) » dans l’enclos ou dans l’abri du lapin. Pour concevoir cette bouillotte, rien de plus simple : il suffit de congeler une bouteille d’eau (pas remplie jusqu’en haut, sinon la glace la cassera) puis d’enrouler un chiffon épais ou une serviette de bain autour. L’important est que le lapin n’entre pas en contact avec la bouteille gelée et évite ainsi de se « brûler » par le froid.

Ca, ce sont pour les idées d’accessoires rafraîchissants faits maison. Vous vous doutez bien qu’il existe plus ou moins les mêmes solutions en animalerie 🙂

J’ai trouvé un igloo rafraîchissant chez Trixie, mais aussi une plaque en céramique toute simple qu’il suffit de mettre au frigo avant utilisation. La marque Scratch & Newton propose elle un ice pod pour petits animaux : fabriqué en plastique, cet accessoire a la forme d’un petit frisbee d’une quinzaine de centimètres de diamètre. Il se met au congélateur avant d’être posé dans le parc du lapin, qui peut s’y coller pour se rafraîchir sans danger.

L’association allemande Kaninchenwiese propose également l’utilisation de tapis rafraîchissant pour chien ou pour chat. Ce type de tapis contient des capsules de gel, qui s’activent immédiatement au toucher. Généralement, les tapis rafraîchissants permettent de baisser la température d’environ 5°C et ce en quelques minutes seulement. Ce type d’accessoire peut donc tout à fait convenir lorsqu’on cherche à apporter un peu de fraîcheur à son lapin. Seul petit bémol : le gel contenu dans ces tapis ne doit pas être ingéré. Il faut donc prévoir d’envelopper le tapis dans une serviette, et surtout s’assurer que le lapin n’arrivera pas à le grignoter.

Que vous optiez pour les accessoires faits maison ou achetés dans le commerce, ces points de rafraîchissement ne seront bien entendu efficaces que s’ils sont placés dans des endroits à l’ombre, où le lapin peut s’installer confortablement pour se rafraîchir. Et ils devront également être renouvelés fréquemment, dès qu’ils ne seront plus assez frais.

Permettez à votre lapin de creuser un terrier dans son enclos extérieur !

Creuser le sol pour trouver de la terre bien fraîche dans laquelle se reposer : c’est instinctivement ce que le lapin cherche à faire lorsqu’il fait trop chaud pour lui. Il faut dire qu’à l’état sauvage, il ne trouve pas beaucoup de bouteille congelée ou de tapis rafraîchissant dans la nature 🙂

Lorsque vous permettez à votre lapin de creuser, vous lui permettez d’assouvir l’un de ses instincts les plus naturels.

Il est clair que dans la plupart des cas, il est quasiment impossible de laisser son lapin faire des trous dans l’enclos. Au-delà de l’aspect esthétique (on peut tout à fait ne pas vouloir que son jardin ressemble à un champ de mine !), cela peut représenter un danger pour l’animal, qui peut creuser jusqu’à se retrouver à l’extérieur de son parc.

Mais il est tout de même possible de le laisser satisfaire cet instinct naturel en lui laissant à disposition un grand bac de terre. Il ne pourra pas y creuser de terrier à proprement parler, le bac ne sera jamais assez grand. Cependant, il pourra au moins y faire un trou et se reposer dans de la terre ou du sable bien frais (qu’on pourra humidifier de temps à autre).

C’est accès à la terre est d’autant plus important si le sol de votre enclos est dépourvu d’herbe. Et il ravira votre lapin tous les jours de l’année, pas seulement en été 🙂

Si l’ensemble de l’enclos est dallé, vous pouvez également envisager d’installer une jardinière (assez grande pour que le lapin puisse s’y allonger de tout son long) dans laquelle disposer des plaques de gazon naturel, disponibles en rouleau dans les jardineries. Installée à l’ombre, elle permettra à votre lapin de rester au frais sur une surface tempérée (régulée par l’humidité de la terre), et de grignoter quelques brins de verdure s’il le souhaite.

Lapin qui se repose à l'ombre dans le jardin
L’herbe est le sol le plus approprié pour un enclos extérieur pour lapin. En été, il reste frais, ce qui en fait un sol confortable pour les lapins

Evitez le biberon pour lapin lorsqu’il fait très chaud

Lorsqu’il a chaud, le lapin va rapidement se déshydrater. Cela entraîne également une déshydratation de son système digestif, qui peut à son tour entraîner un arrêt du transit, malheureusement parfois fatal.

Ainsi, garder son lapin hydraté est tout aussi primordial que de le maintenir dans un environnement relativement frais.

Il est donc essentiel de s’assurer que le lapin dispose en permanence d’assez d’eau fraîche. L’eau ne doit pas être servie glacée sous prétexte qu’il fait chaud. Il ne faut pas non plus y mettre de glaçons, cela risque de provoquer des diarrhées à l’animal.

Il est également préférable d’utiliser un (ou plusieurs) bol(s) ou écuelle(s) plutôt qu’un biberon d’eau pour lapin. En effet, comme je l’explique dans l’article consacré aux accessoires essentiels du coin repas d’un lapin, le biberon ne distribue l’eau qu’au compte-gouttes et oblige le lapin à adopter une position pour boire qui n’est pas naturelle. Le lapin risque alors de moins boire, et ainsi de se déshydrater plus rapidement.

Si votre lapin est habitué au biberon, installez une écuelle en plus : il aura ainsi toute l’eau dont il souhaite, et pourra choisir entre l’écuelle et le biberon.

Avant l’arrivée de l’été, vérifiez l’aménagement de l’abri extérieur de votre lapin

S’il est essentiel de permettre à son lapin de rester au frais dans son enclos tout au long de la journée, nous pouvons également tenter de réguler la température à l’intérieur de son abri.

Tout d’abord, si vous vivez dans une région où les étés sont chauds, il est conseillé d’installer un abri extérieur en bois et non en plastique, en résine plastique ou en béton. Le bois est en effet le matériau qui offre la meilleure inertie thermique. Cela signifie que la température dans un abri en bois augmente moins vite en été et descend moins vite en hiver.

Ensuite, il faudra veiller à ce que l’air circule bien à l’intérieur de l’abri afin d’éviter qu’il y fasse vraiment trop chaud (la fameuse « chape de chaleur »). Il peut être envisagé de laisser la porte et la (ou les) fenêtre(s) ouvertes la nuit, si et seulement si l’abri est situé dans un environnement sécurisé. Dans tous les cas, il est plus que conseillé de sécuriser l’abri en y installant du maillage solide (du grillage soudé par exemple) dans l’embrasure de la porte et des fenêtres.

Pour en savoir plus sur l’abri extérieur pour les lapins, n’hésitez pas à lire mon guide : Bien choisir l’abri extérieur de son lapin

Installer un ventilateur dans l’abri extérieur de son lapin

Cette idée vous aura peut être traversé l’esprit. Il est en effet possible d’installer un ou plusieurs ventilateur(s) à l’intérieur de l’abri de votre lapin.

Si votre abri extérieur ne dispose pas de raccordement à l’électricité, vous pouvez par exemple opter pour un ventilateur à énergie solaire.

Dans tous les cas, si vous installez un ventilateur dans l’abri extérieur de votre lapin, certaines précautions sont à prendre :

  • Aucun câble ne devra être apparent, pour éviter que le lapin ne le grignote ;
  • Le lapin ne doit pas être directement exposé au flux d’air. Cela peut le stresser, sans parler de l’effet « courant d’air » qui pourrait le rendre malade.

Enfin, gardez en tête que le ventilateur ne fait que brasser l’air : il ne fait pas baisser la température ambiante. Si vous souhaitez réduire la température intérieure de l’abri, pensez à diriger votre ventilateur vers une bouteille d’eau congelée. Cette astuce vous permettra de réduire la température de quelques degrés.

Tenir les mouches à distance de son lapin pour éviter la myiase, maladie parasitaire parfois mortelle

Lorsqu’il fait chaud, les excréments et l’urine peuvent rapidement dégager une odeur forte. Et cette odeur attire inexorablement les mouches.

Le problème survient lorsque les mouches se posent sur le lapin pour y pondre leurs oeufs : une fois les oeufs éclos, les larves vont chercher un milieu chaud et humide pour se développer. Et rien de mieux que la zone du petit arrière-train du lapin, souvent humide… Les larves vont ainsi rentrer sous la peau de l’animal, de manière totalement indolore, et l’infester. Cela entraîne une maladie parasitaire, la myiase, qui, si elle n’est pas remarquée rapidement, peut être mortelle pour le lapin (et puisqu’on est dans le glamour, sachez que cette maladie parasitaire existe chez l’Homme également…).

Il semble que seules certaines espèces de mouches puissent transmettre cette maladie parasitaire. Mais si vous êtes aussi spécialiste de mouche que moi, vous ne savez sûrement pas repérer à quelle espèce les mouches qui tournent chez vous appartiennent ! La prévention est donc de rigueur dans tous les cas 🙂

Et c’est donc pour cette raison qu’il est indispensable de faire son maximum afin de tenir les mouches éloignées le plus possible de vos animaux, de leur abri, et de leur enclos.

La pose de moustiquaire sur les ouvertures de la cabane peut être envisagée, tout comme l’utilisation d’un piège à mouche (mais celui-ci exige un accès à l’électricité et une protection des fils afin que le lapin ne puisse y avec accès). On peut aussi placer ici et là des plantes ou des fleurs aromatiques aux vertus repoussantes pour les mouches comme le basilic, le laurier ou encore la citronnelle.

Une circulation de l’air efficace dans l’enclos et l’abri extérieur du lapin ainsi qu’un entretien rigoureux et régulier de la litière sont ainsi cruciaux, et aideront à éviter d’attirer les insectes (et pas seulement les mouches !).

Bien entendu, il faudra également redoubler de rigueur quant à l’hygiène de votre lapin : s’il est à poil long, vous pourrez envisager de les lui raccourcir : diminuer l’épaisseur de sa fourrure l’aidera à mieux réguler sa température. Mais pas seulement. Cela réduira aussi le risque de noeuds, y compris dans la zone de l’arrière train, réduisant ainsi le risque que cette zone reste humide trop longtemps et attire les mouches.

Lapin nain couché dehors

On récapitule ?

  • D’un point de vue général, l’arrivée de la saison estivale nécessite une vigilance accrue de la part de tous les propriétaires de lapin(s) : au-delà de 28°C, les lapins souffrent de la chaleur et peuvent être victimes d’un coup de chaleur, qui peut être fatal. Le site Rabbits World prodiguent d’ailleurs de précieux conseils pour éviter que cela n’arrive.
  • Pour assurer un bon été à votre lapin, il est indispensable d’aménager son enclos et son abri extérieur afin qu’il dispose d’endroits frais et confortables.
  • Plusieurs points d’ombre doivent être disponibles dans l’enceinte de l’enclos et ce, tout au long de la journée. L’air doit également bien circuler afin d’éviter l’effet « chape de chaleur ».
  • Afin d’aider le lapin à mieux réguler sa température corporelle, vous pouvez disséminer plusieurs points de rafraîchissement dans son environnement : dalle de carrelage, bouillotte froide, serviette humide…
  • Les lapins adorent se coucher dans la terre humide. Si vous le pouvez, offrez-lui cette opportunité.
  • La déshydratation guette les lapins qui ont trop chaud. Permettez à votre animal de boire de l’eau fraîche et propre en tout temps de la journée, de préférence dans une écuelle. Le bol lui permet de boire plus et plus facilement qu’un biberon pour lapin.
  • Aménagez l’abri extérieur de votre lapin afin que l’air circule bien et qu’il n’y fasse pas trop chaud. L’installation d’un ventilateur est une bonne option.
  • Pendant les grosses chaleurs, les mouches sont synonymes de danger pour les lapins. Une hygiène irréprochable de l’abri et de l’enclos (en plus de celle du lapin) est indispensable afin que les insectes ne soient pas attirés par les mauvaises odeurs.

Sources :
Clinique vétérinaire Alliance – Prévention des coups de chaleur du lapin
Association Rabbit Welfare

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez le guide d'achat spécial Portes automatiques pour poulailler

Articles classés par Animal

Inscrivez-vous à la Newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter mensuelle. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun des mails.

Pin It on Pinterest

Share This