Accueil » Blog » Lapin » Donner à manger à son lapin : les 5 accessoires essentiels du coin repas
Lapin qui mange des brins d'herbe

Donner à manger à son lapin : les 5 accessoires essentiels du coin repas

2 Oct, 2020 | Lapin

Le régime alimentaire idéal du lapin domestique est composé de foin, de verdure fraîche, et d’eau. Dans la réalité, beaucoup de propriétaires donnent également des granulés à leur boule de poil (attention, ces granulés doivent être de bonne qualité et distribués en quantité limitée).

Vous devez donc trouver les bons accessoires pour :

  • Pouvoir laisser en permanence à disposition du foin et de l’eau ;
  • Donner à manger la verdure et les granulés d’une façon qui soit pratique à la fois pour vous et pour votre lapin.

Comment ça se traduit au quotidien tout ça ? Certains propriétaires joueront la carte du classique : du foin dans un coin de l’abri et des gamelles pour le reste. Rien de mal dans l’absolu. Mais avouez que ça ne rend pas le moment des repas super fun pour le lapin. Les lapins sont des animaux curieux, joueurs, et intelligents. Ils s’ennuient vite aussi. Toute occasion de les stimuler est donc bonne à prendre, et le moment des repas en est une excellente.

Au-delà des classiques gamelle et râtelier à foin, vous allez voir qu’il est très facile de « pimenter » les repas de votre lapin en choisissant les bons accessoires.

Deux lapins qui mangent une carotte

1. Le bol ou l’écuelle, pour la verdure et les granulés

Bon là on reste dans le très classique !

Niveau d’amusement de votre lapin : sans doute pas très élevé ! Vous lui mettez l’écuelle devant le nez, il plonge la tête dedans, et… voilà. Niveau stimulation et jeu, on repassera.

Par contre, le bol ou l’écuelle, c’est très pratique pour nourrir votre lapin sans en mettre partout. Ca reste donc un accessoire indispensable.

Pas besoin de trop se casser la tête à trouver la mangeoire parfaite. Il faut simplement garder en tête deux points :

  • Le bol ou l’écuelle doit être assez lourd(e) pour ne pas être renversée facilement ;
  • Il doit être dans une matière que le lapin ne peut pas ronger.

Les valeurs sûres sont les gamelles fabriquées en grès ou en céramique.

Attention aux gamelles en porcelaine : d’après une étude universitaire sur l’alimentation du lapin, elles ne doivent pas contenir de plomb. Et comme généralement, c’est compliqué de connaître la composition d’une gamelle, autant rester sur les valeurs sûres !

Enfin, évitez à tout prix l’écuelle en plastique : le lapin pourrait la ronger et ingérer des matières potentiellement toxiques.

2. L’arbre à friandises, l’accessoire pour la verdure et les fruits

OK, l’écuelle, c’est super pratique pour vous. Mais pas super amusant pour votre lapin.

Comment on fait alors, pour l’amuser pendant qu’il mange…? Ca peut paraître étrange, mais la réponse est simple : en lui rendant la vie un peu plus compliquée !

Mais pas beaucoup, promis. A l’état sauvage, le lapin se déplace à la recherche de nourriture. Il fait donc appel à sa mobilité, à son odorat. Le but, c’est d’offrir la même expérience à votre lapin. Vous allez l’amener à ce que ce soit lui qui cherche sa nourriture.

Comment ? Voici quelques idées (il en existe un millier d’autres, faites-nous part des vôtres en commentaire !). Au lieu de servir à votre lapin toute sa verdure dans une assiette ou une écuelle, disséminez des brins de verdure dans son environnement, cachez des herbes aromatiques dans une balle en osier, ou suspendez quelques feuilles ou fanes de légumes en hauteur.

En installant une corde (à hauteur de votre lapin quand il se tient sur ses pattes arrières) et en accrochant la verdure à l’aide de petits bouts de ficelle ou de pinces à linge en bois par exemple. Avec ça, la nourriture ne tombe pas toute prête dans la bouche de votre lapin : il va devoir bouger, sentir, réfléchir. Et ça, ça contribue à son bien-être.

Varier la présentation de la nourriture que vous servez à votre lapin est un excellent moyen de le stimuler. Cela fait durer le moment du repas plus longtemps et contribue ainsi à réduire les risques d’ennui de votre lapin.

Si vous êtes plutôt adepte des solutions toutes faites, vous trouverez votre bonheur avec l’arbre à friandises, aussi trouvé sous le nom d’arbre à nourriture. C’est tout simplement un tronc en bois d’une trentaine de centimètres de haut, dans lequel on y a fait quelques trous. A vous d’y glisser verdure, foin, et petits bouts de fruits.

Arbre à aliment en bois pour lapin
Arbre à nourriture en chêne et noisetier, 100% naturel
Crédit Photo : BAMM Paris

Assurez-vous de choisir un arbre à nourriture de qualité, fabriqué dans un bois non résineux. La résine est toxique pour certains animaux comme le lapin. A titre d’exemple, Trixie, marque allemande très réputée pour la qualité de ses produits pour animaux de compagnie, garantit ses troncs d’arbre pour aliments sans résine et sans colle toxique.

Si vous souhaitez encourager une marque française, BAMM Paris propose un arbre à nourriture 100% naturel, sans colle, et de fabrication artisanale.

Vous voulez encore d’autres idées pour que votre lapin s’amuse à manger sa verdure ? Bref, faites en sorte que votre petite boule de poil doivent fournir un peu d’effort pour obtenir sa ration 🙂

3. Les jouets distributeurs de granulés pour lapin

J’en parle également dans l’article consacré aux accessoires indispensables pour votre lapin : les jouets « distributeurs » de granulés sont une excellente source de stimulation, et surtout un moyen d’éviter que votre animal gloutonne sa ration à vitesse grand V.

Le plus connu, c’est le Pipolino, mis au point par un vétérinaire français. Le principe ? On met les granulés à l’intérieur du « tube » qui est troué par endroits. Pour arriver à ses fins, le lapin va devoir faire rouler le tube jusqu’à ce qu’un granulé passe par un trou. Résultat : votre lapin ne mange pas ses extrudés trop vite (c’est mieux pour son système digestif), et il s’amuse en même temps !

Pipolino, jouet pour que le lapin mange ses granulés
Source photo : fr.pipolino.com

4. Le râtelier à foin

Le foin se doit d’être la base de l’alimentation de votre lapin. Riche en fibres, il facilite le transit digestif de l’animal et contribue à ralentir la croissance de ses dents en le faisant beaucoup mastiquer.

Il est donc conseillé de laisser en permanence à disposition de votre lapin un foin propre, frais et odorant, d’une quantité au moins égale à sa taille, ou plutôt, à son volume. Pour des raisons pratiques, le râtelier à foin est donc un accessoire indispensable dans l’aménagement de l’abri de votre lapin.

Le râtelier à foin a aussi l’avantage d’inciter le lapin à fouiller pour trouver les brins les plus appétissants. Cela rend le moment du grignotage d’autant plus intéressant pour l’animal.

Vous en trouverez pour tous les goûts et pour tous les besoins dans le commerce. Du râtelier ultra simple en métal à 2€ à celui fabriqué en bois, qui peut même servir de promontoire, pour un peu moins de 15€.

Le plus important, c’est de choisir un râtelier à foin assez grand, qui pourra vous permettre de laisser assez de foin pour que votre lapin en ait à volonté toute la journée.

Note intéressante : les rouleaux de papier toilette sont aussi de formidables distributeurs de foin 🙂

5. Biberon pour lapin ou simple bol d’eau ?

Un article publié dans le magazine de l’association Marguerite & Cie a montré que le lapin boit plus volontiers dans un bol que depuis un biberon. Les raisons avancées ? Le lapin peut boire plus vite depuis la gamelle que depuis le biberon, et la position adoptée pour boire se rapproche davantage d’une position naturelle et non forcée.

Position naturelle d'un lapin qui boit
La position naturelle d’un lapin qui boit n’a rien à voir avec celle qu’il doit adopter lorsqu’il boit à un biberon.

En plus d’obliger le lapin à prendre une position qui n’est pas « innée » pour boire, le biberon demande un gros effort pour obtenir quelques gouttes d’eau seulement.

Dans le doute, vous pouvez installer les deux types d’abreuvoir et observer ce que préfère votre lapin.

En optant pour le bol d’eau, pensez à vous assurer qu’il soit assez lourd pour ne pas se renverser facilement. Et évitez de le placer trop proche du râtelier à foin et de la litière afin que l’eau reste propre à tout moment.

Enfin, dans tous les cas, le plus important est de laisser à disposition de votre animal de l’eau fraîche à volonté. Toujours selon cette étude, un lapin de 2 kg boit autant qu’un chien de 10 kg 🙂

Du côté de l’entretien, il convient de nettoyer le bol (ou l’extrémité du biberon) à l’eau chaude et au détergent au moins une fois par semaine.

Où acheter tous ces accessoires ?

Même si certains de ces accessoires peuvent très bien être « faits maison », c’est sur internet que vous aurez le plus grand choix, au meilleur prix. Attention tout de même, meilleur prix peut rimer avec mauvaise qualité : tous les accessoires que votre lapin est susceptible de grignoter (c’est-à-dire à peu près tous !) doivent être choisis avec soin.

Le matériau de fabrication doit être bien vérifié pour s’assurer que rien ne sera toxique pour votre animal. Si le fabricant n’indique pas clairement de quoi est composé son produit et que l’accessoire n’est vraiment pas cher, questionnez vous avant de passer à la caisse.

Consulter les avis des autres propriétaires reste l’autre moyen de faire le bon choix.

Pensez à passer du temps et à observer votre lapin avant de remplir votre caddie. Il saura parfaitement vous montrer ce qu’il préfère 🙂

On récapitule ?

Votre lapin a besoin d’avoir de l’eau et du foin à disposition toute la journée. Pour cela, une écuelle (ou un bol) pour l’eau, et un râtelier à foin sont indispensables.

Pour servir la verdure et les granulés, là aussi l’écuelle est très pratique.

Mais servir à manger dans un bol n’est pas très stimulant pour votre lapin. Pour le faire bouger, l’amuser, le faire réfléchir, n’hésitez pas à :

  • Recycler vos rouleaux de papier toilette vides en distributeur de foin ou de verdure ;
  • Accrocher des feuilles de légumes, des branchages, ou tout ce que vous souhaitez en hauteur, à l’aide d’une corde, ou sur un arbre à nourriture ;
  • Utiliser un distributeur de granulés pour éviter que votre lapin ne se jette dessus et les dévore ;
  • Disséminer une partie de la ration quotidienne de votre lapin dans son environnement, pour l’inciter à chercher sa nourriture.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter mensuelle. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun des mails.

Articles classés par Animal

Pin It on Pinterest

Share This