Lapin dehors en hiver dans la neige

Mon lapin peut-il vivre dehors en hiver ?

15 Oct, 2020 | Lapin

Les jours raccourcissent, les températures baissent, l’hiver arrive. Et les questions aussi : puis-je laisser mon lapin vivre dehors en hiver ou faut-il le rentrer à la maison ? Ne va-t’il pas faire trop froid pour lui ? Faut-il modifier son alimentation, aménager son abri et son enclos ?

Cet article vous aidera à comprendre ce qui est faisable et ce qui ne l’est pas. Il vous aidera ainsi à prendre la bonne décision pour vous et pour vos animaux.

A la question « Mon lapin peut-il vivre à l’extérieur en hiver ? », la réponse est… Oui, mais ça dépend ! Plusieurs facteurs rentrent en compte : l’état de santé de votre lapin, la compagnie qui peut lui être offerte (un autre lapin ou un autre animal avec lequel cohabiter en harmonie) et votre installation extérieure, entre autres. Car oui, vivre dehors ne signifie pas vivre sans un abri bien aménagé !

Les lapins sont à l’origine des animaux d’extérieur

Bon, je ne vous apprends rien : les lapins sont à l’origine des animaux « rustiques ». Le lapin sauvage vit bien évidemment toute l’année dehors. L’hiver, il se calfeutre dans son terrier, protégé du froid par la couche de terre qui l’entoure.

Le lapin domestique n’a pas les mêmes conditions de vie. Avec le temps, l’Humain a contribué à le rendre plus fragile, en l’exposant de moins en moins aux aléas extérieurs, et en créant des races de lapin moins résistantes, comme le lapin nain.

Cela n’empêche que la plupart des lapins peuvent très bien vivre dehors toute l’année, en prenant certaines précautions.

Lapin nain dans la neige

Quelques précautions à prendre avant que votre lapin passe l’hiver dehors

Votre animal est-il habitué à vivre à l’extérieur ?

Pour que votre lapin vive heureux à l’extérieur pendant l’hiver, il faut tout d’abord qu’il soit habitué à vivre dehors le reste de l’année :

  • La fourrure d’un lapin qui vit à l’extérieur toute l’année s’adapte en fonction des saisons. A l’arrivée de l’hiver, la fourrure va s’épaissir naturellement et offrir au lapin la protection qu’il lui faut.
  • Votre animal a déjà ses repères dehors, il y a son territoire : il connaît son abri, sait où trouver sa nourriture, son coin « dodo », ses cachettes et ses jouets.
Intérieur abri pour lapin - Compte Instagram @Bunny_and_Henry_and_Moo_Moo
Exemple d’une cabane extérieure aménagée pour des lapins
Source photo : Pinterest

Si vous adoptez un lapin à l’automne ou à l’hiver, gardez-le bien au chaud avec vous jusqu’au retour des beaux jours. L’acclimatation doit se faire progressivement et surtout, lorsque la température extérieure s’approche de la température intérieure : les lapins sont très sensibles aux changements de température.

A l’état sauvage, les lapins sont des animaux très sociables qui vivent en famille et en groupe. Le lapin domestique a conservé cet instinct de mode de vie. Votre lapin a besoin de compagnie pour vivre heureux dehors, et encore plus en hiver, où il appréciera s’allonger aux côtés d’une autre petite boule de poil toute chaude. Avoir un lapin qui vit à l’extérieur toute l’année signifie donc en avoir au moins deux !

Vérifiez l’état de santé de votre lapin

Tous les lapins ne peuvent pas passer l’hiver dehors confortablement et sans danger. C’est le cas par exemple des lapins :

  • trop maigres ;
  • âgés ;
  • avec des problèmes d’alimentation ou de digestion ;
  • avec des problèmes de santé, même minimes.

Votre lapin doit être en bonne santé et s’alimenter correctement pour vivre dehors. Le/la propriétaire de l’animal ou le vétérinaire sont les seuls à pouvoir juger de ces critères.

Le lapin ne craint pas le froid, mais gare à l’humidité et aux changements de température

La température idéale pour le lieu de vie du lapin se situe entre 15° et 20°C. Grâce à sa fourrure qui lui couvre même le dessous des pattes, même des températures plus basses resteront confortables pour lui. (source: La dure vie du lapin urbain).

Par contre, le vent et l’humidité, surtout en hiver, peuvent être dangereux pour le lapin. D’où l’importance que son abri soit aménagé correctement. Nous y reviendrons plus tard dans cet article.

Abri de jardin en bois avec deux enclos
Avec cette installation, les palissades en bois et la haie protègent l’installation du vent.
Source photo : Pinterest

Les lapins sont extrêmement sensibles aux changements de température. Cela signifie que si votre lapin commence l’hiver dehors et que vous le rentrez chez vous à un moment donné, il faudra prévoir de garder votre animal près de vous jusqu’au retour des beaux jours pour qu’il se réhabitue aux températures extérieures en douceur.

Mon lapin nain peut-il aller dehors en hiver ?

Les races de lapins nains ont été créées de toute pièce par l’Homme pour l’agrément, comme animal de compagnie ou de concours (source: Wikipedia). Les lapins nains sont par nature plus petits et donc plus fragiles que les autres races de lapin. Ils dégagent par exemple moins de chaleur corporelle, pourtant essentielle pour se garder au chaud dans un abri extérieur.

Le lapin nain n’est donc pas vraiment « fait » pour être en extérieur en hiver.

Cela ne signifie pas qu’un lapin nain ne peut pas vivre dehors. Il est tout à fait envisageable d’offrir un grand espace et un abri extérieur pour les saisons clémentes, et faire passer l’hiver à votre animal au chaud, à vos côtés (je parle de lapin au singulier pour la simplicité du texte, mais bien entendu, même nain, le lapin a besoin de compagnie).

Cela dit, en fonction de la région où vous habitez, certaines journées d’hiver peuvent être très agréables, n’hésitez pas à offrir quelques moments de liberté en extérieur à votre lapin nain (du moment que le changement de température entre l’intérieur et l’extérieur n’est pas trop brusque :))

Lapin nain dehors en hiver

Un abri extérieur bien isolé pour passer l’hiver au chaud

Les lapins ne craignent ni la pluie, ni la neige, ni le froid. Ils craignent cependant le vent, les courants d’air et l’humidité, dont les effets se décuplent en hiver.

Il est donc indispensable d’offrir à vos lapins un abri adapté à leur vie en extérieur. D’après mes recherches, l’installation idéale se compose :

Vous êtes curieux de voir à quoi ça ressemble ? Alors consultez l’article consacré à l’installation extérieure idéale pour des lapins qui vivent dehors. J’y ai mis plusieurs images qui illustrent bien tout ça.

Vérifiez l’état de l’abri avant l’arrivée du froid

Avant que le temps ne se gâte, il convient de bien vérifier l’état de la cabane de vos lapins et d’effectuer les petits travaux qui s’imposent :

  • Y-a-t’il des tâches d’humidité ?
  • Des trous par lequel la pluie ou les courants d’air peut s’infiltrer ?
  • Le toit est-il en bon état ?
  • Y-a-t’il des courants d’air qui passent sous la porte quand celle-ci est fermée ?
Lapin sur un promontoire - Compte Instagram @Bunny_and_Henry_and_Moo_Moo
En fonction de la rudesse de l’hiver, il peut être nécessaire d’installer des bâches sur les côtés grillagés de l’enclos
Source photo : Instagram @Bunny_and_Henry_and_Moo_Moo

Aménagez l’abri spécialement pour l’hiver

Même si les lapins ne craignent pas la pluie ou la neige, certains n’aiment pas ça ! En hiver, certains lapins passeront donc moins de temps dans leur enclos, et plus de temps dans leur cabane.

Pour les tenir au chaud, installez un parterre bien épais de paille et multipliez les « lits douillets » (grosse couverture enroulée dans un bac, ou lit douillet trouvé dans le commerce par exemple).

Assurez-vous de réaménager leur espace avec des jouets, et des cachettes dans lesquelles ils se sentiront au chaud et en sécurité.

Adaptez l’alimentation de votre lapin

Comme nous, les lapins brûlent plus d’énergie lorsqu’ils doivent « combattre » le froid. Il convient donc d’adapter leur alimentation en hiver. Cela passe par une ration plus riche en énergie. C’est également l’occasion de faire varier la verdure en utilisant des légumes et fanes de légumes de saison.

Une alimentation équilibrée et adaptée à chaque lapin est indispensable pour rester en bonne santé. Je vous encourage donc à consulter votre vétérinaire qui saura vous conseiller sur les changements à effectuer dans la ration quotidienne des lapins qui passeront l’hiver à l’extérieur.

En hiver, soyez encore plus vigilants

La période hivernale exige d’être encore plus vigilant(e) lors des visites quotidiennes à la cabane de vos lapins. Au-delà de l’entretien quotidien des accessoires, du changement de litière et du service des rations, il convient d’observer vos animaux encore plus attentivement que d’habitude :

  • Le comportement de vos lapins est-il normal ?
  • Mangent-ils correctement ?
  • Leur physique change-t’il avec le temps (plus mince ou plus gros) ?
  • Inspectez bien leur pelage afin de détecter des petites blessures ou une perte anormale de poil.
  • Vérifiez l’état de leurs crottes dans la litière.

Et au moindre doute, direction le vétérinaire ! Lorsqu’un lapin développe une pathologie, la fenêtre de tir est relativement courte avant que son état n’empire, il ne faut donc jamais attendre avant d’aller le faire examiner.

On récapitule ?

Le lapin domestique peut tout à fait vivre toute l’année dehors, y compris en hiver. Mais cela doit être fait en prenant quelques précautions :

  • Le lapin doit déjà être habitué à vivre dehors afin de développer une fourrure qui le protégera efficacement par temps froid.
  • Il ne doit pas vivre seul.
  • Il doit être en bonne santé et s’alimenter normalement.
  • L’abri extérieur doit être isolé des courants d’air et de l’humidité.
  • L’intérieur de l’abri doit être recouvert d’une épaisse couche de paille dans lequel les lapins vont s’enfoncer pour se tenir au chaud.
  • L’alimentation quotidienne doit être légèrement plus riche (par exemple, avec un peu plus de maïs dans la ration). Demandez conseil à votre vétérinaire.
  • Lors des visites quotidiennes pour prendre soin de vos lapins, une vigilance accrue est indispensable pour s’assurer que tout aille bien.

Enfin, même si le lapin nain peut en théorie vivre en extérieur l’hiver, il n’en reste pas moins beaucoup plus fragile que les races de lapin de taille normale. La rudesse des hivers est très différente en fonction des pays et des régions et c’est sans doute ce critère qu’il faut prendre en considération avant de se lancer dans ce mode de vie pour votre lapin nain.

Comme d’habitude, je ne peux que vous conseiller de demander l’avis de votre vétérinaire qui vous répondra en considérant votre situation personnelle.

Information : cet article contient des liens d’affiliation clairement indiqués par cette couleur. Avant d’établir un lien d’affiliation, j’effectue des recherches afin de ne conseiller que des produits qui répondent au bien-être des animaux. Je privilégie également les produits de qualité, fabriqués de manière durable.

Si vous achetez un produit en passant par l’un de ces liens, je reçois une commission (à certaines conditions) de la part du site marchand. Vous avez trouvé ce site utile ? Passer par ces liens pour faire vos achats est le meilleur moyen de me le montrer !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez le guide d'achat spécial Portes automatiques pour poulailler

Articles classés par Animal

Inscrivez-vous à la Newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter mensuelle. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun des mails.

Pin It on Pinterest

Share This