Accueil » Blog » Poule » Poules et potager : 3 solutions pour réussir à concilier les deux !
Solutions pour éloigner les poules du potager

Poules et potager : 3 solutions pour réussir à concilier les deux !

26 Jan, 2022 | Poule

Vous possédez déjà quelques poules dans votre jardin et vous aimeriez augmenter votre autonomie alimentaire en débutant un potager ? Ou peut-être est-ce l’inverse : vous aimeriez accueillir 2 ou 3 volailles afin de profiter de bons oeufs frais en plus de vos fruits et légumes bios.

Que vous vous trouviez dans le premier ou le second cas de figure, une chose est sûre : vous allez devoir aménager votre jardin de sorte à ce que vos poules restent loin, très loin de votre cher potager. Car si les poules excellent dans l’art de pondre de bons oeufs, elles excellent également dans celui de retourner la terre et de picorer ce qui leur semble appétissant, y compris ce que vous avez mis des semaines à faire pousser !

Découvrez dans cet article 3 solutions pour aménager votre jardin de manière à préserver votre potager tout en garantissant le bien-être de vos poules.

Des poules au potager : quand les gallinacés se transforment en bulldozer

Peut-être le savez-vous déjà : les poules passent leur journée à gratter le sol et à picorer l’herbe, quand elles ne creusent pas de trou dans la terre pour prendre un bon bain de poussière.

Imaginez-les maintenant se donner à ces activités au milieu de votre potager :

  • Adieu les lignes de semis soigneusement plantés ;
  • Bonjour la pagaille dans le paillage !
  • Des plants risquent de se retrouver déterrés ;
  • En plus de picorer l’herbe, les poules ne se priveront pas de chiper dans les feuilles de salade bien fraîches, ou encore dans les tomates prêtes à être récoltées ;
  • On en parle du bain de poussière pris au milieu des jeunes plants ?!
  • Même si elles parviennent à distinguer instinctivement ce qui est bon pour elles de ce qui ne l’est pas, il ne faut pas oublier que certains légumes sont toxiques pour les poules.

Bref, faire paître vos poules dans votre potager peut rapidement mettre à mal l’état de vos plants et de vos futures récoltes. Et ce n’est pas vraiment le but recherché, vous en conviendrez.

Des poules en liberté qui grattent la terre

3 solutions pour protéger votre potager des poules

La méthode que vous emploierez pour éloigner les poules de votre potager va forcément dépendre de la taille et de la configuration de votre jardin. Mais pas seulement.

En effet, la configuration de votre potager doit également être prise en compte.

Par exemple, s’agit-il d’un ensemble de carrés potagers ou de cultures en pleine terre, c’est-à-dire à même le sol ? Vos plants sont-ils répartis sur une grande surface ou au contraire, regroupés sur une petite surface ?Les solutions qui s’offrent à vous dépendront notamment des réponses à ces questions.

D’une manière ou d’une autre, l’objectif est le même : garder les poules à distance des futures récoltes ! Voici donc 3 solutions pour garder vos poules éloignées du potager.

Solution n°1 : Grillager individuellement chaque zone cultivée du potager

Avec cette solution, les poules ont toujours accès à la zone du potager mais plus aux surfaces cultivées. Elles conservent ainsi cet espace pour paître mais ne risquent pas d’abîmer les plantations.

Cela peut être pratique pour les personnes qui disposent d’une surface de jardin relativement réduite et/ou qui ne souhaitent pas diminuer la superficie mise à disposition des poules.

Plusieurs options existent pour clôturer ou grillager les différentes zones du potager. Là encore, chacun choisira ce qui lui convient le mieux en fonction des ses envies et de ses contraintes :

  • Les serres ou tunnels de protection grillagés ou avec filet

    Ces structures se posent au-dessus de la zone à protéger et doivent être manipulés et/ou déplacés pour accéder aux plantations.

    Leur structure est généralement en bois ou en acier galvanisé et le tout est recouvert d’un filet anti-insectes ou d’un grillage pour poule.

    Ce type d’équipement ne protège pas seulement vos plantations des poules, mais également d’autres indésirables comme les insectes, les oiseaux ou le chat du voisinage qui aurait tendance à venir faire ses besoins là où il ne devrait pas 🙂
Chat faisant ses besoins dans le potager
  • Le filet à poule amovible

    Le filet à poule est un filet souple qu’il suffit de dérouler et de planter autour des zones à protéger.
    Pour accéder aux plantations, on enroule le filet sur la longueur nécessaire ou on installe une porte pour filet pour que cela soit encore plus pratique.

    C’est selon moi la solution la plus pratique pour isoler ses carrés ou son petit potager des poules : il est suffisamment haut pour décourager les poules de le franchir, et plus léger et manipulable qu’une serre ou un tunnel de protection.

    D’autant plus qu’en fonction des besoins, le filet peut toujours être utilisé ailleurs dans le jardin, afin d’aménager le parc à poules par exemple.

    Omlet est une marque réputée pour la qualité de ses produits destinés à l’élevage de poules amateur et vous vous ne vous tromperez pas en optant pour leur filet à poule amovible qui dispose d’office d’un portail et de piquets renforcés.
Le filet à poule empêche l'accès au potager

Solution n°2 : Clôturer l’ensemble du potager

Bien entendu, la solution n°1 n’est pas applicable à tous : il est par exemple impossible d’installer une structure mobile sur des plants verticaux. En outre, en fonction de la taille du potager, installer un filet autour de chaque zone n’est tout simplement pas envisageable.

Ceux qui disposent de plusieurs dizaines voire de centaines de mètres carré de surfaces cultivées peuvent préférer clôturer l’ensemble du potager.

La clôture doit alors être assez haute pour que les poules ne puissent pas la franchir : 1.5 mètre de haut devrait suffire, mais s’il est possible d’ajouter 20 ou 30 centimètres de plus, autant ne pas se priver, cela réduira les risques d’invasion 🙂

Clôturer son potager permet de garder les poules éloignées

Dans cette configuration, les poules n’ont plus du tout accès à cette partie du jardin. Il est alors indispensable de s’assurer qu’elles continuent de disposer d’assez d’espace pour leur bien-être, soit environ 15m2 par volaille.

Solution n°3 : Clôturer l’espace des poules

C’est à mon sens la solution la moins idéale puisqu’ici, on limite l’espace des poules pour préserver le potager.

Au-delà de l’évidente question du bien-être des animaux apparaît également un aspect plus pratique : plus l’espace dans lequel les poules vivent est restreint, plus l’herbe disparaît rapidement dans cet espace. Les poules n’ont alors plus d’herbe à picorer et cette partie de votre jardin devient un véritable champ de bataille boueux par mauvais temps.

Bien entendu, si votre jardin est immense, il est tout à fait possible que vos poules disposent d’assez d’espace pour gambader et gratter la terre comme bon leur semble et ce, même en étant clôturées. Encore une fois, une surface minimale de 15m2 par poule est à prévoir.

En hiver, laissez vos poules s’occuper de votre jardin potager !

Si vos poules ne sont pas forcément les bienvenues dans votre potager lorsque les semis et les plants sont en pleine croissance, elles peuvent être de formidables « assistants jardiniers » l’hiver, lorsque votre potager est vide (ou quasiment vide, en fonction de ce que vous y plantez).

Cet article peut vous intéresser : Comment protéger vos poules en hiver ?

En grattant la terre, vos volailles arracheront les mauvaises herbes et permettront au sol de s’aérer.

Par ailleurs, elles seront ravies de picorer limaces, escargots et autres vers.

Enfin, elles vous aideront à fertiliser la terre avec leurs fientes.

Prudence cependant ! Ne sous-estimez pas la puissance de ces petits bulldozers à plumes. Surveillez régulièrement l’avancement de leur chantier et limitez le temps qu’elles passent dans votre potager afin que ce dernier ne se transforme pas en champ de bataille 🙂

Veillez également à limiter le nombre de fientes laissées sur vos parcelles cultivées : le fumier de poule est un engrais très fortement azoté qui peut, s’il est présent en trop grande quantité sur une petite surface, « brûler » les racines de vos plants.

Une poule rousse qui picore l'herbe en hiver

Développez un cercle vertueux entre vos poules, votre potager et votre assiette

Chacun décide d’installer quelques poules dans son jardin pour ses propres raisons. En l’occurence, force est de constater que la plupart d’entre nous franchissent ce pas dans une optique de rapprochement avec la nature et/ou de recyclage de ses déchets organiques.

En possédant quelques poules ET un potager, il est possible de pousser ce recyclage encore plus loin et de créer ainsi un véritable cercle vertueux écologique : la plupart de nos déchets organiques issus de la consommation de nos fruits et légumes sont donnés à manger aux poules qui produisent des oeufs bios et laissent derrière elles plumes et fientes qui serviront à leur tour à fertiliser la terre du potager.

Quant aux coquilles d’oeufs, elles auraient des vertus répulsives contre les limaces et autres gastéropodes. Bien que cela ne soit pas une science exacte, cela peut toujours valoir le coup d’essayer d’en répartir autour de ses plants avant de recourir à un engrais chimique 🙂

Information : cet article contient des liens d’affiliation clairement indiqués par cette couleur. Avant d’établir un lien d’affiliation, j’effectue des recherches afin de ne conseiller que des produits qui répondent au bien-être des animaux. Je privilégie également les produits de qualité, fabriqués de manière durable.

Si vous achetez un produit en passant par l’un de ces liens, je reçois une commission (à certaines conditions) de la part du site marchand. Vous avez trouvé ce site utile ? Passer par ces liens pour faire vos achats est le meilleur moyen de me le montrer !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez le guide d'achat spécial Portes automatiques pour poulailler

Articles classés par Animal

Inscrivez-vous à la Newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter mensuelle. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun des mails.

Pin It on Pinterest

Share This